C’est Sandrine qui l’a publié, cela aurait pu être moi. Alors je « reblogge », comme ils disent, dans ce XXIe siècle bien étrange…

A dire d'elles

On vous dit souvent que l’histoire efface les femmes. Que le nom de celle-ci reste à jamais gravé dans nos mémoires. Une héroïne de la résistance juive, quasi inconnue, et qui est décédée cette année en Israël à l’âge de 90 ans, Vitke Kempner.

Je l’ai découverte par hasard, en écoutant cette chanson interprétée par l’israélienne Chana Roth, « Shtil di Nakht », une chanson écrite à sa mémoire

C’est elle qui a réalisé le premier acte de sabotage de la résistance à Vilnius (Lituanie) parvenant à faire sortir une bombe artisanale du ghetto et à faire exploser une ligne de chemin de fer des nazis. Elle fut ensuite une des lieutenantes du FPO, mouvement des partisans. Elle survécut à la guerre et partit vivre dans un kibbutz en Israël. Elle est décédée en février cette année. http://www.lilith.org/pdfs/Lilith%20Kempner.pdf

Plus que de longs discours, je vous laisse découvrir la chanson, écrite par Hirsch…

View original post 181 mots de plus

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s